Monsieur Barrabes est administrateur de la cathédrale de Bourges. L’édifice a aussi une vie en dehors des offices.

À qui doit-on s’adresser pour avoir l’autorisation de tourner un film dans la cathédrale ?

Pour filmer dans la cathédrale, il faut d’abord demander à l’affectataire qui gère l’utilisation du lieu. S’il donne son accord, il demande l’autorisation à l’architecte des monuments de France. Il faut également demander l’accord au Centre des monuments nationaux qui s’occupe des bâtiments publics, de la gestion et de l’image de la cathédrale.

Que peut demander le centre
des monuments nationaux ?

Ils sont amenés à demander une redevance pour avoir tourné le film dans la cathédrale. La redevance est de plus de 10 000 euros pour l’occupation de la cathédrale et l’utilisation de son image. Il y a régulièrement des concerts payants, comme pendant le Printemps de Bourges.

La cathédrale est un lieux qui nécessite une véritable gestion

Pourquoi avoir accepté le projet
de Jean-Jacques Annaud ?

Pour le rayonnement de la ville et de la cathédrale. Pour ma part, je pense qu’ils vont filmer une cathédrale qui a été transformée en Notre-Dame, on va voir la cathédrale Notre-Dame au lieu de celle de Bourges. Ce n’est pas la notoriété du film qui fera venir les touristes à Bourges. Jean-Jacques Annaud a travaillé depuis un an au moins à la création de son film et la date de sortie est prévue au printemps 2022.

La ville est-elle aussi concernée
par le tournage ?


Oui, la ville est concernée par exemple, pour le stationnement des véhicules, le logement, la nourriture, la logistique dans son ensemble.

Le métier méconnu de sacristain !

Guiseppe Larizza est sacristain de la cathédrale Saint-Étienne. Il joue son propre rôle dans le dernier film de Jean-Jacques Annaud.

Depuis quand travaillez-vous
à la cathédrale Saint-Étienne ?

Je travaille depuis 4 ans à la cathédrale et je n’avais jamais travaillé dans une cathédrale auparavant. Avant, j’étais commerçant dans une entreprise d’aliments italiens.

Le travail de sacristain
est-il compliqué ?

Non, le métier de sacristain n’est pas compliqué, il faut seulement bien connaître la culture catholique.

Je pense qu’il faut absolument être croyant pour être sacristain et travailler dans une cathédrale.

En quoi consiste votre métier?
Il consiste à faire le ménage de la cathédrale et préparer les cérémonies. Nous sommes deux et nous nous répartissons les tâches.

Vous jouez dans le film de Jean-Jacques Annaud  Notre-Dame brûle ?
Oui ! Je joue mon propre rôle en quelque sorte, enfin je joue le rôle

Giuseppe Larizza


de sacristain dans le film. J’ai été choisi car Jean-Jacques Annaud n’avait pas d’acteur pour ce rôle et, étant donné que je suis sacristain, il m’a pris !

collège Saint-Exupéry

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *